vendredi 26 septembre 2008

Association Alice Guy Production


Association "Alice Guy Production" "Alice Cooperatif Concept"

6 projets CréaRîF 2008 ont été primé le 29 mai, le prix de l'entrepreunariat féminin a été décernée à Alima Arouali,qui anime l'association Alice GUY pour son projet Vidéo Femme. Alice GUY est accompagnée par Alice Cooperatif Concept.

l'’association ALICE GUY PRODUCTION a été créée en décembre 2006. Elle réunit des techniciens et techniciennes de l’audiovisuel et du cinéma, des réalisateurs et réalisatrices, des militants associatifs et syndicaux.

Son objectif consiste à mettre à la disposition des femmes des quartiers défavorisés des compétences permettant de s’exprimer par la vidéo.

Depuis de nombreuses années se sont mis en place des ateliers artistiques autour des pratiques audiovisuelles et d'éducation à l’image destinés, la plupart du temps, à un public d’adolescents. ALICE GUY propose des ateliers destinés à des femmes et jeunes filles des quartiers populaires, la plupart du temps exclues de ce type de dispositif. L’objectif n’étant pas de les transformer en spécialistes de l’audiovisuel mais de leur permettre d’être un peu plus libres face à des flots d’images qui, trop souvent, montrent une réalité éloignée de leurs préoccupations.

La vie d’une femme dans les milieux populaires, consiste la plupart du temps à élever les enfants, à travailler et/ou à s’occuper des tâches ménagères. Elles n’ont pas beaucoup de loisirs, tout leur temps et leur énergie étant consacrés à la famille. Elles ne s’autorisent que rarement à faire quelque chose pour elles-mêmes. Le manque de temps et d’argent étant aggravé, pour certaines d’entre elles, par les limites sociales, culturelles ainsi que les problèmes de langues et d'analphabétisme renforçant ainsi leur isolement.
Donner les moyens à des femmes des quartiers de s’emparer d’une caméra, c’est déjà rompre une certaine forme d’enfermement, leur ouvrir une nouvelle forme de communication pour se raconter, raconter leur quotidien, leur environnement, le montrer aux autres.
L'année 2008 sera consacrée à la mise en place du premier atelier « VIDEO-FEMMES ». Alice Guy ambitionne, en partenariat avec Martine Delpon, VIDEO-FEMMES de Créteil,videofemmes.blogspirit.com/ qui a une expérience de plusieurs années d’ateliers vidéo avec des femmes du quartier du Mont-Mesly dans le cadre Festival du film de femmes de Créteil, de créer une « fédération » de VIDEO- FEMMES dans toute l’Ile de France.

Qui est Alima Arouali ?
Alima est chef monteuse et réalisatrice de documentaire , elle a réalisée avec Anne Galand :
on est pas des steaks hachés en 2002
Elles racontent leur rencontre et l'aventure de la réalisation du documentaire : Alima AROUALI est monteuse ; Anne GALLAND est cadreuse et réalisatrice d'un premier film documentaire : "PORTRAIT À QUATRE MAINS".
Elles militent depuis longtemps dans le même syndicat du spectacle, mais c'est sur un stage d'écriture de scénario, en 96, qu'elles se sont vraiment rencontrées. En 99, Alima devient le personnage central du film d'Ali AKIKA :
"ENFANTS D'OCTOBRE", dont Anne fait l'image.
La grève des McDo, fin 2001, leur donne envie de réaliser ensemble un film sur cette lutte dans laquelle elles trouvent naturellement leur place dans le comité de soutien.



Qui était Alice Guy ?

En mars 1894, Alice Guy n’a que 21 ans, lorsqu’elle est engagée comme secrétaire par Léon Gaumont. Dans le courant de l’année 1895, un jeune savant, Georges Demeny, propose sa dernière invention à Léon Gaumont, le " phonoscope ", capable d’enregistrer et de projeter des vues animées. Alice est très intéressée par ces nouvelles techniques : « avec cet incroyable outil qu’est le cinéma, ne pourrait-on pas faire quelque chose d’autre que de filmer des défilés, des trains qui entrent en gare ou du personnel qui sort d’une usine ? Et si on racontait des histoires ? »


C’est ainsi que Alice Guy réalisa le premier film de fiction du monde. Il fut tourné à Belleville par un dimanche ensoleillé à la fin de l’été 1896, « La Fée aux choux » (20 mètres de pellicule en 60 millimètres, durée : 1 minute 30). Ce fut un tel succès qu’une longue série de films suivit. Des films de plus en plus longs sur des thèmes très divers. Alice Guy assura la prospérité de la maison Gaumont pendant les onze années suivantes, jusqu’en 1907, date à laquelle elle se marie avec Herbert Blaché. Le jeune couple quitte la France pour les Etats-Unis où Alice Guy continuera à faire et à produire des films. Elle revient en France, après son divorce en 1922, où tout le monde l’a oubliée. Ce n’est qu’en mars 1957 que la Cinémathèque française lui offre un discret hommage. Elle s’éteint en 1968 aux Etats-Unis.


Il faudra attendre 17 ans après « la fée aux choux » pour que d’autres femmes deviennent metteuses en scène.



Association ALICE GUY PRODUCTION

21 allée de Fontainebleau

75019 PARIS


contact Alima AROUALI: 06-61-74-77-37

Courriel : alice.guy73@orange.fr




29 mai 2008 : Speed-dating de l'économie sociale et solidaire au
Conseil régional d'île-de-France
160 rendez-vous d'affaires pour 55 porteurs de projets sélectionnés par
CréaRÎF organisés à la Région. 6 prix remis aux meilleurs projets.
Accompagner les porteurs de projets sur plusieurs mois
Réussir à créer son activité nécessite un réseau de partenaires. Dès 2003, la Région Ile-de-
France installait CréaRîF, avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la
Direction Régionale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle.
En 2008, la troisième édition de CréaRîF, portée par l'Atelier, a permis à 111 porteurs de
projets de bénéficier de diagnostic-conseils réalisés entre avril et mai par 43 structures
d'accompagnement. 55 d'entre eux ont été sélectionnés pour participer à la convention
d'affaires du 29 mai 2008.
Le 29 mai : un vivier de nouveaux projets
Les 55 porteurs de projets CréaRîF retenus vont présenter leur dossier lors de rendez-vous
personnalisés avec des partenaires techniques et financiers, dont : Le Crédit Coopératif, la
Nef, la Fondation Chèque déjeuner, Cigales et Garrigue, Fondation Macif, les Fonds
territoriaux France Active ainsi que des couveuses, des coopératives d'activités et d'emplois
et des accompagnateurs de la création et du développement....
6 lauréats récompensés
A 17h30, Francine Bavay, Vice présidente du Conseil régional en charge de l'économie
sociale et solidaire, la Fondation Macif et l'école Advancia récompenseront les six meilleurs
projets :
1er prix, Prix de l'entrepreneuriat dans
l'économie sociale et solidaire
Prix de l'entrepreneuriat jeunesse
Prix de l'entrepreneuriat féminin
Prix de la meilleure reconversion
professionnelle
Prix « Pratiques environnementales »
Coup de coeur du jury
Le lauréat du premier prix se verra remettre 7 000 €. Les autres lauréats recevront 5 000 €.
Tous feront l'objet de films courts diffusés dès la rentrée.
Informations pratiques
Pour participer à la journée du 29 mai 2009, merci de contacter Charlotte Dudignac
charlotte.dudignac@atelier-idf.org - Port : 06 70 95 29 20 - Tel : 01 40 38 40 38
Horaires et adresse : 9h/ 19h- Hémicycle de la Région - 57 rue de Babylone- 75007- Paris
Programme de la journée, détail des prix, présentation des partenaires :
www.atelieridf.org/crearif